« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“Le libre-échange, cela t’évoque quoi ?

-Beaucoup de contraintes !

L’ultra-libéralisme est très destructeur aussi bien des personnes, que de l’environnement.

Après, je ne suis pas du tout communiste non plus.

Et je pense même que le commerce a souvent aidé les sociétés humaines à se développer… Toutefois, le commerce guerrier que nous connaissons à l’heure actuelle est particulièrement néfaste.

-Pourtant, la notion de libre-échange peut être vue comme positive !

L’ultra-libéralisme est protectionniste voire mercantiliste, donc l’ultra-libéralisme va à l’encontre du libre-échange !

Le libre-échange diminue les barrières douanières, alors que l’ultra-libéralisme privilégie l’exportation sur l’importation.

Le libre-échange est supposé amener le développement d’une classe moyenne.

Pourquoi cela ne marche pas ?

Parce que certains états se comportent de manière prédatrice sur les autres en cherchant à construire un empire.

Les empires vont à l’encontre de la notion du libre-échange en augmentant les taxes pour les produits importés.

Pour ainsi dire, les États-Unis ne sont pas du tout dans une logique de libre-échange.

La Chine n’a jamais été favorable au libre-échange d’elle-même.

Du coup, tous les pays qui prônent le libre-échange avec les États-Unis ou la Chine sont dans une erreur stratégique effroyable.

Tu ne peux pas échanger de manière saine avec des partenaires qui sont égoïstes… Cela n’est pas possible, à moins de te faire grignoté petit à petit.

La stratégie positive serait d’instaurer le libre-échange avec seulement les entités qui respectent le libre-échange.

Dit autrement, tu peux être généreux avec les personnes ouvertes et généreuses… par contre, dès qu’une personne est égoïste, tu dois ajuster ton taux d’échanges avec elle en fonction de ce que tu reçois d’elle.

Cela fonctionne aussi bien pour les personnes que pour les États.

Il ne s’agit pas d’être méchant avec les méchants.

Il s’agit de compter ses sous pour voir qui domine dans la relation.

Tu ne peux pas être complètement généreux avec de gros égoïstes destructeurs.

Donc, il faut se réjouir de s’ajuster et d’ajuster le prix d’une ressource en fonction de nombreux éléments, dont la capacité à interagir positivement.

Tu dois gérer aussi ton temps, selon la prédisposition aux autres à libérer une écoute pour toi.

Il ne s’agit pas d’être dans une logique de donnant-donnant, mais d’être certain qu’une personne ne va pas te vampiriser au détriment d’autres interactions positives.

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)