« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“Apprendre la patience a des vertus inestimables.

De l’art d’attendre le bon moment dépend grandement le bonheur correctement établi sur des bases saines.

Nous ne voulons pas te rendre pauvre, mais te rendre riche de la patience qui permettra ta vraie richesse correctement établie.

Beaucoup de malheurs peuvent provenir d’une ambition trop rapidement réalisée.

Comme par exemple, un président qui accède à sa fonction trop jeune.

Il sera incompétent émotionnellement, intellectuellement et psychologiquement pour gérer correctement un pays.

Tu as fait un choix qui n’est pas celui de présider quoi que ce soit, mais de te maîtriser toi-même… ce qui est un objectif parfaitement louable.

C’est même un objectif supérieur à celui de vouloir gouverner.

Évidemment, une fois que tu te maîtrises toi-même, tu pourras plus aisément aider les autres.

Mais, avec respect.

Certains te voient comme un gourou, or tu sais parfaitement que tu n’as strictement aucun disciple et que tu n’en veux pas.

Pourtant, ta place est d’aider les autres, car tu sais comment aider en t’ayant aidé toi-même.

La méditation apprend le bon moment chez ceux qui voient les inconvénients d’agir trop rapidement ou trop lentement.

Quand tu ne connaissais pas le bon moment des événements, tu raisonnais à l’inverse… tu te posais la question ‘c’est le bon moment pour quoi maintenant ?’, car tu pensais que c’était forcément le bon moment de quelque chose !

Cela t’a amené petit à petit à ressentir plus précisément qu’est-ce que ce bon moment.

Jusqu’à ce jour où tu as découvert un lézard au fond de la piscine de tes parents… tu as pris l’épuisette sans savoir s’il était mort ou pas.

Et miracle, c’était encore le bon moment de le sortir de l’eau !

Par la suite, tu as vécu d’autres circonstances où le bon moment apparaissait comme une évidence.

Parfaitement adapté à ce qui se produit, jusqu’à la seconde près.

Donc, soit encore patient pour ce qui n’est pas encore là, car ton cœur connaît les bons moments.

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)