« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“Est-ce que tu déroules volontairement ou tu laisses les événements venir à toi ?

-Je ne sais pas… Est-ce que la bonne réponse est un mélange des deux comportements, selon les circonstances ?

-Nous voulons bien que tu sois plus actif… cela ne nous dérange pas que tu prennes des initiatives.

Généralement, tu es très réfléchi dans tes initiatives… elles sont justes.

Après, si tu agissais tout le temps, cela ne saurait pas être le cas.

Il faut garder un certain équilibre entre la vie quotidienne et la méditation ou le repos…

La journée idéale ne peut pas être faite seulement de longues méditations.

Même si tu es capable de jeûner et de garder une posture longuement… les autres peuvent avoir besoin de toi.

Il faut bien distinguer tes méditations pour t’accorder avec nous sur ce que tu as à faire… et les méditations libératrices qui t’élèvent vers l’amour universel !

Faire beaucoup de méditation qui élève ton esprit concentré n’est pas ce que nous te recommandons en ce moment… tu as beaucoup à mettre en place pour ton travail et ta famille, par exemple.

Donc, il est relativement normal que tes méditations ressemblent à celles des débutants, car tu as de nouvelles actions à ajuster dans ta vie.

Gagner en compétence ou s’atteler à réaliser des œuvres nouvelles demande beaucoup de remises en question… et cela te prend du temps, en plus de tout le reste.

Donc, il n’y aura pas de méditations profondes en cette période un peu stressante… durant laquelle, tu as besoin de t’adapter à tes nouvelles conditions de vie.

Nous sommes là, présents au niveau de ta conscience mentale.

Il faut dire que tu as pris la mauvaise habitude de laisser ton esprit dans des sphères hautes, sans prendre en compte tes activités mentales dans cette vie.

Donc, ne sois pas surpris que tu vives différemment, en ces prochains jours, ta conscience mentale de manière plus sereine et finement détendue.

D’autre part, te souviens-tu que le libre consentement éclairé est imposé aux médecins ?

Pourtant, certains y voient une irruption similaire à de la lourdeur administrative… ‘Ah, je dois informer le patient, avant un acte médical… j’y suis obligé par la loi. Cela fait une procédure en plus à faire !’

Et pendant qu’ils discutent avec leurs patients, certains ont l’impression de faire un acte gratuit… durant lequel, ils sont entre guillemets ‘non-payés’.

Or, il s’agit seulement d’amour et de partage tout à fait normal, que la loi a dû rendre obligatoire… Parce que certains se passeraient bien de ce contact, perçu comme inutile.

Ce que nous voulons te dire, par cette image non caricaturale, est que la liberté passe aussi par une certaine dose de disponibilité dans les échanges quotidiens.

Voilà pour toi aujourd’hui.

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)