« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“As-tu eu plus de monde en consultation dernièrement pour arrêter les codes promotionnels ?

-Non, je n’ai pas eu plus de monde… bien que certaines personnes aient pensé que ce soit le cas.

Et même si un grand méditant, qui m’avait recueilli, il y a des années, m’a dit un jour : ‘aujourd’hui, ton problème est que tu n’as pas de logement. Demain, ton problème sera que tu auras trop de clients.’

Ce jour n’est pas encore venu.

Et il est encore possible d’avoir une reponse rapidement, en cas de commande.

-Mais, alors, pourquoi as-tu arrêté les codes de réduction ?

C’était bon pour ton affaire, non ?

-J’ai arrêté ces codes parce que deux personnes m’ont clairement fait comprendre que ce n’était pas juste pour le travail fourni.

-Donc, tu acceptes d’avoir potentiellement moins de personnes en arrêtant les codes ?

-Oui, cela fait partie du risque que je prends.

-Et où est ta chance dans l’histoire ?

-D’avoir une plus grande qualité de vie.

-D’ailleurs, une médium t’a demandé de l’embaucher.

Est-ce que tu es en mesure à l’heure actuelle d’embaucher quelqu’un ?

-Non, cette médium a besoin d’affiner ses dons avant de prendre une décision.

Il est dommage qu’elle me suive depuis des mois, peut-être un an… et elle n’a toujours pas faites la moindre demande pour acquérir la maîtrise complète de ses facultés médiumniques.

Pourtant, ceci est mon don principal… de connaître les dons et de donner le chemin de leur accomplissement total.

-Et tu as même vu que cette personne a sept capacités différentes !

Ce qui est beaucoup.

La plupart des médiums n’en ont que deux ou trois.

Est-ce que tu crois qu’elle comprend, quand tu parles de maîtrise totale ?

-Évidemment que non… sinon, elle aurait compris qu’elle était dans l’erreur avant de me demander de l’embaucher.

-Évidemment qu’elle a faite une fausse déduction.

Sinon, tu peux expliquer pourquoi tu n’as plus eu de logement pendant un temps ?

Et qui était ce grand méditant qui t’a ouvert la porte de chez lui, gratuitement ?

-Jean-Paul avait les mêmes habitudes de méditation que moi… 24 heures sur 24.

Donc, il savait très bien ce que je vivais intensément.

Il m’a ouvert la porte de chez lui, mais pas seulement.

Il a fait vraiment beaucoup pour moi.

Il avait eu une période de sa vie où il a vécu sans logement. Lui aussi.

Il marchait parfois avec de simples sandales dans la rue… parfois, nus pieds.

Il était incroyable.

Et dire que Jean-Paul était millionnaire.

Qui l’eut cru ?

Jean-Paul m’a appris ce qu’il appelait le recyclage.

Tout ce qui est jeté est susceptible de servir une deuxième fois voire plus.

Il m’a aussi appris à manger ce que les grands supermarchés jettent : de la nourriture encore emballée tout à fait comestible.

Certains appellent cela la récolte, JP appelait cela aussi du recyclage.

Je l’ai rencontré à un moment où j’ai vécu un cataclysme personnel total.

Il a transformé ma vie.

Et ayant vécu cela, je ne refuserais jamais d’aider quelqu’un dans le besoin, selon ce que je peux apporter.

-Jean-Paul avait compris ce que tu avais compris… Cette démarche d’être millionnaire et de vivre ainsi est complètement étrange, non ?

-Oui et non.

Il n’était pas un flemmard, il se levait avant moi à 4 ou 5 heures du matin.

Lui faisait plutôt la récolte du matin et moi plutôt celle du soir.

C’était l’organisation naturelle.

Nous vivions un peu comme des moines, mais sans aucun prêtre supérieur, ni système religieux.

Librement.

Jean-Paul était libre dans de nombreuses manières de penser.

Il n’était pas un saint parfaitement réalisé, mais quand même. Il m’a énormément apporté.

-Jean-Paul avait eu l’éveil.

Et il se moquait de ce que les autres pensaient de lui.

Il t’a beaucoup enseigné la voie, mine de rien.

Continue de véhiculer l’esprit de la liberté.

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)