« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“Claire est ta conscience, mais vas-tu te rendre compte qu’il n’y a rien à gagner dans cette vie et la suivante ?

Rien à gagner veut dire que la perte d’hier n’est pas différente du gain d’aujourd’hui.

Savoir savourer l’être, là où il est… c’est la clé du bonheur !

Reconnaître le champ des possibles comme ouvert est agréable.

La perte en fait partie, mais le gain aussi !

C’est comme cela que l’expression ‘ni gain, ni perte’ devrait être comprise.

-Comment travailler aujourd’hui ?

-L’air qui rentre et qui sort de tes narines exprime à merveille que nul ne peut stagner longtemps.

Le travail ne manque pas, mais ce n’est pas ta vraie question.

Alors, nous allons répondre à ta vraie question…

L’enfer sur Terre, tel que tu le connais, certains êtres complètement détachés ont choisi de l’aider sans prendre part à ses activités.

D’autres êtres tels que toi, faites le pont entre ceux qui n’agissent pas dans les activités économiques et ceux qui souffrent en y agissant pleinement.

Tu es donc à l’interface entre deux mondes pour qu’ils communiquent mieux.

Tel un médium ou un médiateur ou encore comme un chaman, un traducteur, un enseignant ou un commerçant.

Le travail que tu fais à l’interface entre ces deux mondes peut être vertueux… et tu progresses spirituellement. Ou alors, il peut être entaché d’illusions… et tu régresses spirituellement.

Choisis ce qui est à ton avantage et non ce qui est à ton inconvénient !

Toutefois, certaines personnes avec une vue rongée par le doute, le regret et la peur te verront comme un être mauvais quoi que tu fasses.

Donc, veille à trouver celui qui cherche désespérément à être en harmonie avec tout le monde et trouve une solution pour guérir cet être en toi.

Prendre part aux activités du monde avec peu d’illusions et en se référant toujours à quelqu’un qui n’en a pas, parmi nous… c’est un grand bonheur qui peut aider, à la fois ceux qui souffrent beaucoup et ceux qui ne prennent pas part à la vie mondaine.

N’essaye pas de rendre parfait ce que nous disons avant d’avoir l’idée entière.

Je recommence donc à t’expliquer… Prendre part aux activités avec peu d’illusions et en se référant toujours à quelqu’un qui n’en a pas, parmi nous… c’est un grand bonheur qui peut à la fois aider ceux complètement dans le monde et ceux en dehors des activités du monde.

Là, nous sommes d’accord.

Tu as subi dernièrement une vive critique de la part d’un éminent traducteur, qui ne savait même pas ce qu’était le Dhammapada… cette critique t’a affectée… ce pour quoi tu as fait cette légère erreur que nous corrigeons ici.

Sache une chose, si nous avions le moindre doute sur ta version du Dhammapada, nous aurions corrigé de la même façon chaque point que nous aurions jugé utile de revoir.

-Merci.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)