« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“J’ai le sentiment d’être incomplet.

-Qu’est-ce que le sentiment d’être incomplet ?

C’est une sorte de rendez-vous avec soi-même pour faire quelque chose que l’on ne fera pas maintenant… mais, que l’on voudrait bien essayer.

Bref, une histoire de désir inassouvissable que l’on souhaite réaliser ou éclairer pourtant.

As-tu eu une enfance douloureuse durant laquelle on te donnait tout, sauf ce que tu souhaitais ?

Qu’est-ce que tu aurais voulu avoir ?

Ce dont on te vantait, mais qui n’était jamais pour toi ?

Comme parler anglais, voir les dessins animés et avoir une petite amie très jeune ?

Or, tout cela était potentiellement pour toi.

Tu pouvais avoir ça avec d’autres parents.

Le problème ne venait pas de toi.

Vanter quelque chose sans jamais le donner et l’interdire à quelqu’un, à son enfant… n’est-ce pas cela la plus grande des misères du monde ?

Dorénavant, tu sais d’où provient ta patience exemplaire.

Tu as une patience incroyable.

Rares sont les laïcs à pouvoir croire en un autre monde ici.

Tu sais attendre, attendre, attendre et encore attendre.

Les seules fois où tu as été comblé… c’était en méditant.

Le reste, tu ne sais quasiment pas quel goût cela a, par rapport à l’immensité des possibilités.

Du coup, tu t’accroches à la méditation comme étant la seule bouée qui flotte.

Et de cette bouée, tu en as fait un bateau.

Tous les autres bateaux ont coulé depuis si longtemps.

Le don de voir en méditation n’est pas donné à tout le monde.

Tous les méditants n’ont pas de claire-vision, ni de claire-audience, ni de télépathie avec qui il veut dans l’univers…

Cela est ta vraie force, celle qui remplace tout ce que tu n’as pas eu.

Après, est-ce que tu crois vraiment être incomplet ?

-Il y a beaucoup que je ne sache pas encore faire.

-Oui, comme voir à travers les objets ou d’autres choses inutiles.

Tu veux quoi encore au juste ?

-Avoir la plénitude des dons que j’ai partiellement.

-Ça, si tu continues… tu peux les avoir avec le temps et la pratique régulière.

Nous ne te recommandons pas de cataloguer tous les dons que tu pourrais encore avoir.

Tu sais nous accueillir en toi et cela est le plus grand de tous les cadeaux du monde.

Tu le sais.

Je n’ai pas besoin de te convaincre.

-Devrais-je contacter le Bouddha de la Satisfaction ?

-Le Bouddha de la Satisfaction ne te donnerait pas beaucoup plus que moi.

Tu dois éclairer ce qui te manque encore.

-Une excellente mémoire ?

-Tu as la capacité de mémoriser beaucoup et nous pouvons faire mieux avec la pratique et les années… cela viendra tout seul.

Tu n’as quasiment plus rien à désirer en ce monde.

Alors, sois content de rencontrer bientôt quelqu’un qui soit comme toi.

Elle aussi est comblée par de nombreuses capacités et plus encore… sauf, par la vie avant de méditer !

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)