« L'esprit est un... Unissons-nous à la vie pour révéler les guides spirituels qui sont en nous. »

“Le Bouddha Maitreya avait probablement un karma ancien vis-à-vis des histoires que l’on raconte sur lui… ce pour quoi sa réputation est souvent entachée de délires grotesques.

Toutefois, un peu comme une légende, il y a toujours un fond de vrai ou presque.

Il est difficile de voir pour la plupart d’entre vous ce qui est vrai, de ce qui ne l’est pas.

Tout le monde n’a pas une culture scientifique comme toi… et il est facile pour un médium de constater ce qu’il aurait souhaité trouver.

La grande difficulté pour les médiums est de savoir quel est le champ d’application de leurs dons.

Une personne peut tout à fait être très sensible pour les questions amoureuses et devenir très absurde quant aux questions professionnelles.

Pour un médium, il est très important de voir ce qu’il peut canaliser de manière juste, de ce qu’il ne le peut pas encore.

Faire cette distinction est fondamental pour éviter de dire n’importe quoi la moitié du temps.

Et évidemment, ce n’est pas parce que nous sommes doués dans un domaine que l’on sait tout à propos de ce domaine… donc, il faut une méthode de vérification, si l’on veut faire du bon travail en tant que médium.

Et obtenir la distinction entre ce qui est juste et ce qui n’est l’est pas est vraiment difficile pour un domaine que l’on ne connaît pas.

Car, précisément, ce sont les meilleurs d’entre vous qui peuvent voir ce qui est juste, de ce qui ne l’est pas !

Heureusement, l’expérience sur soi est vraiment importante pour tout travail ésotérique.

Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse… voilà une bonne façon de se préparer à déterminer son champ d’investigations juste sur soi-même.

Pour ensuite, savoir que lorsque l’on conseille quelqu’un, nous savons que notre parole est juste.

Alors, évidemment, il y a des astuces et des exercices pour tenter de voir ce qui est faux… et en déduire le vrai comme dans cet article ici.

Toutefois, cela est vraiment important d’avoir une démarche plus large d’apprentissage quotidien.

Apprendre à apprendre est la voie de la réalisation.

Une fois que vous savez apprendre, alors, vous ne pouvez plus rester bloqués.

Cet apprentissage ne se fait pas à l’école.

Certains parviennent comme toi à l’obtenir au cours d’un cursus Universitaire. Mais, tout le monde n’arrive pas à l’appliquer au domaine de l’intuition.

Il est bien délicat pour la plupart des gens de savoir ce qui apaise ou ce qui n’apaise pas… tant que l’on n’a pas investi la question avec sérieux.

Peut-être que pour la plupart d’entre vous, il faut beaucoup souffrir avant de voir l’intérêt d’être sérieux sur cette question !

Tout le monde a toutes sortes d’excuses… et tant que ces excuses ne sont pas perçues et abandonnées, il n’est pas possible d’avancer avec une démarche tournée vers le vrai.

En réalité, il faut déjà avoir perçu l’apaisement dans un domaine quelconque pour finalement savoir à quoi ressemble l’apaisement.

Ensuite, cet apaisement peut également être trouvé vis-à-vis d’autres expériences de la vie.

Il n’est pas facile de rédiger impeccablement et spontanément du premier coup.

Il faut beaucoup d’entraînement pour rédiger ainsi du premier jet, en méditation.

L’apaisement, dont nous parlions, n’est pas différent de l’état d’esprit visé par la méditation.

Il serait délicat pour quelqu’un qui s’incarne depuis peu de temps en tant qu’être humain de te lire.

Il n’y verrait probablement rien d’intéressant ou d’apaisant.

Il faut probablement avoir déjà eu, dans une vie antérieure, une expérience méditative… pour révéler en soi la simplicité même de la vérité.

La vérité est souvent trop simple pour être vécue directement.

Et combien même quelqu’un ferait l’expérience du vrai avant celle du faux… comment alors acquérir la perception du chemin de l’apaisement ?

Tu sais que l’on peut tout apaiser, même face à la mort et face à la terreur la plus grande de mourir.

Dans les situations les plus graves de ta vie, tu te réfères toujours à cette expérience que tu as eue face à la mort.

Ce qui fait que tu as toujours la bonne solution qui finit par arriver, malgré les embûches de la vie.

Rares sont les personnes à avoir un tel référentiel pour déterminer ce qui est apaisant, de ce qui ne l’est pas.

Et même parmi les médiums, il y a de nombreuses personnes qui n’ont aucun référentiel suffisant pour savoir ce qui est juste, de ce qui ne l’est pas.

Et voici pour quoi, il y a énormément de fantasmes à propos du Bouddha Maitreya, chez les médiums en particulier.

-Merci à vous.”

Ne Ratez Aucun des Articles du Blog

Et Recevoir Peut-être un Poème Dédié à Vous



Inscription à la newsletter

Envois sécurisés (sans spam)